Mémoire et actions de grâces pour les Eglises chrétiennes

Cette prière a été rédigée avec d’autres responsables chrétiens et dite lors d’une grande célébration à la Cathédrale de Lausanne en Suisse le 23 janvier 2000

Mémoire et actions de grâce pour les Eglises chrétiennes

  • Devant Dieu, nous faisons mémoire avec reconnaissance pour l’Eglise réformée.

Dieu Vivant, merci pour l’Eglise réformée ! Malgré sa prétention parfois, dans le passé, à se croire l’unique Eglise locale et malgré sa tentation parfois à s’accommoder en son sein d’interprétations excessivement rationnelles, par ta grâce, et peut-être plus que dans toute autre Eglise, tu as maintenu vivantes en elle une volonté d’étudier avec application la Bible et la préoccupation de respecter la liberté de conscience de chacun. Merci pour ces innombrables réformés qui, à travers les siècles et jusqu’à ce jour, t’ont célébré avec fidélité et servi leurs prochains avec générosité.

  • Devant Dieu, nous faisons mémoire avec reconnaissance pour l’Eglise catholique.

Dieu Vivant, merci pour l’Eglise catholique ! Malgré sa prétention parfois, dans le passé, à se croire l’unique Eglise universelle et malgré la tentation parfois de ses responsables de ne pas exercer leur mission comme un service, par ta grâce, et peut-être plus que dans toute autre Eglise, tu as maintenu vivantes en elle une exigence d’ouverture à tous et la volonté de garder et de trouver une unité visible pour ton Eglise. Merci pour ces innombrables catholiques qui, à travers les siècles et jusqu’à ce jour, t’ont célébré avec fidélité et servi leurs prochains avec générosité.

  • Devant Dieu, nous faisons mémoire avec reconnaissance pour les Eglises évangéliques et pentecôtistes.

Dieu Vivant, merci pour les Eglises évangéliques et pentecôtistes ! Malgré leurs prétentions parfois, dans certains lieux, à refuser l’œcuménisme et malgré leurs tentations parfois à créer sans consultation des communautés nouvelles, par ta grâce, et peut-être plus que dans toute autre Eglise, tu as maintenu vivantes en elle une exigence d’obéissance radicale à ta Parole et une recherche de vie communautaire fervente. Merci pour ces innombrables évangéliques et pentecôtistes qui, depuis quelques siècles et jusqu’à ce jour, t’ont célébré avec fidélité et servi leurs prochains avec générosité.

  • Devant Dieu, nous faisons mémoire avec reconnaissance pour l’Eglise orthodoxe.

Dieu Vivant, merci pour l’Eglise orthodoxe ! Malgré sa prétention parfois, dans certains pays, à se croire l’unique Eglise nationale et malgré sa tentation parfois à refuser la modernité au nom de la tradition, par ta grâce, et peut-être plus que dans toute autre Eglise, tu as maintenu vivantes en elle la beauté de la liturgie et le sens du mystère, par sa glorification incessante de la Sainte Trinité et de la résurrection du Christ. Merci pour ces innombrables orthodoxes qui, à travers les siècles et jusqu’à ce jour, t’ont célébré avec fidélité et servi leurs prochains avec générosité.

  • Devant Dieu, nous faisons mémoire avec reconnaissance pour toutes les autres Eglises chrétiennes.

Dieu Vivant, merci entre autres pour les Eglises et communautés anglicanes, luthériennes, méthodistes, catholiques chrétiennes, chrétiennes orientales, adventistes, darbystes et pour toutes les communautés te célébrant en d’autres langues dans notre pays. Malgré leurs prétentions parfois, dans le passé, à se croire chacune l’unique Eglise ou communauté fidèle et malgré la tentation parfois à se replier sur leur identité propre, par ta grâce, et en chacune d’elles, tu as maintenu vivantes des interpellations pour l’ensemble de l’Eglise vers plus de vérité, de fidélité et d’humilité. Merci pour ces innombrables chrétiens qui, à travers les siècles et jusqu’à ce jour, t’ont célébré avec fidélité et servi leurs prochains avec générosité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *